dimanche 1 février 2009

Je vous aime de tout mon petit cœur.




Chers Madame et Monsieur X,
Nous sommes arrivés à bon port à Amiens. Je vous envoie toutes mes amitiés d’une petite amie qui pense à vous aussi bien qu’à monsieur Adrien.
Mille bons baisers de bien loin
Amélie

Voici mon adresse :
Mlle Amélie Gense
Rue de la Voierie, 55
Amiens, Somme

Dear Mr. and Mrs. X,
We’ve arrived safe and sound in Amiens. I’m sending you all my friendship from a little friend who thinks about you as well as Mr. Adrien.
Thousands of kisses from far away.
Amélie.

Note: Il s’agit je pense de la première carte qu’envoya Amélie après être rentrée à Amiens à la fin de la guerre. Elle note son adresse, mais aujourd’hui, cette rue n’existe plus –ou plutôt elle a été renommée. En cherchant sur Google (et Google Earth), je pense qu’il s’agit de la rue Dejean ou de la rue de Verdun aujourd’hui.
De plus, il y a quelque semaines, essayant d’en savoir plus sur la mystérieuse Amélie, je la recherchais sur des sites de généalogie, et j’ai trouvé une Amélie Gense qui se serait mariée à Amiens en 1927, et je pense qu’il s’agit bien d’elle. On notera d’ailleurs que, sauf erreur de ma part, la carte dont elle est l’expéditrice la plus récente que je possède date de la moitié des années 1920. Je doute qu’il s’agisse d’une coïncidence. J’ai écrit au propriétaire de cet arbre (Amélie serait sa tante) pour essayer d’en savoir plus. Au moment où j’écris ces lignes, il n’a toujours pas répondu.
Si vous lisez ces lignes et que vous êtes arrivés ici grâce à google et que vous puissiez me renseigner, que ce soit sur la rue de la voierie à Amiens ou sur la famille Gense, plus particulièrement Amélie, je vous en serai gré.

I think this is the first card that Amélie sent after returning to Amiens from my grandpa’s village in the South-West. The interesting fact on this card is that she writes her address down. Of course, I checked it out on Google and Google Earth, apparently this street doesn’t exist anymore (actually, has been renamed) and it’s now called either rue de Verdun or rue Dejean.
Also, a few weeks ago, I thought that a good way to try to find more information about this Amélie is to look her up in genealogy sites, and I did find an Amélie Gense that got married in Amiens in 1927. Incidentally I think the most recent card I have from her dates from the mid-1920's. Coincidence? I think not. I wrote to the person that put this info online (He’s her nephew if I’m not wrong) but sadly he hasn’t answered, and if he doesn’t the trail will go cold again. But I’m writing all of these information and details here in the hope that somebody arriving here through Google might know a thing or two (historical info about the street, or personal one about Amélie)

2 commentaires:

Michelle a dit…

Bonjour David,

Je vous souhaite bonne chance de trouver Amelie neveu.

il est très intéressant de l'histoire


I hope this is understandable!

David a dit…

Thanks.
Yes, I could understand it, but be careful with the possessive (I understood it, because I know what kind of mistakes English speakers make). In French, there's only one acceptable structure for a possessive: le neveu d'Amélie (the nephew of Amélie), the structure with "'s" doesn't work in French.